Négocier son rachat de crédit

À jour en Mai 2018

Écrit par les experts Ooreka

Le rachat de crédit est une opération consistant à fusionner plusieurs crédits en cours de remboursement en un prêt unique, le plus souvent afin de diminuer le montant des mensualités.

Qu'il s'agisse du regroupement de prêts à la consommation ou de crédits immobiliers, cette opération sera plus avantageuse si l'emprunteur parvient à négocier trois postes clés : le taux d'intérêt du rachat, les frais de dossier du nouveau prêt et l'assurance emprunteur (dans le cadre d'un financement immobilier).

Règle du jeu de la négociation du rachat de crédit

Qu'il s'agisse de prêt à la consommation ou immobilier, le nouveau crédit est soumis à la même réglementation que des crédits de même nature. L'opération est assujettie aux règles relatives au taux effectif global annuel (TAEG). Ce tableau de bord financier intègre les intérêts et tous les frais, commissions ou rémunérations liées au financement (assurance comprise).

La négociation d'un regroupement de crédit porte sur les mêmes points qu'avec un crédit classique. À savoir : le taux d'intérêt du prêt, les frais de dossier attachés au rachat et le coût de l'assurance, incontournable s'il s'agit d'un financement immobilier.

Plus la situation financière de l'emprunteur est solide et plus il lui sera facile de renégocier les conditions de regroupement de ses crédits.

Négociation de son rachat de crédit : le taux d'intérêt

Lors d'un rachat de crédit, l'objectif de l'emprunteur est de faire racheter ses dettes à un taux inférieur au précédent. Obtenir un meilleur taux pour d'anciens crédits contractés lorsque le loyer de l'argent était plus élevé est possible qu'il s'agisse de prêts auto, de crédits à la consommation, de crédits renouvelables ou encore de prêts immobiliers.

Premier élément à négocier, le taux du crédit conditionne le montant des intérêts à rembourser au nouveau prêteur. Plus ce taux est bas et moins le coût global du crédit est élevé.

À la mi-2018, les taux moyens relevés par l'Observatoire des crédits tournaient autour de 1,60 % pour un rachat de crédit immobilier sur 15 ans et de 2,50 % pour des crédits à la consommation.

À noter : plus la durée d'un crédit s'allonge et plus le taux du crédit monte. Ainsi, un rachat de crédit immobilier sur 20 ans, peut monter à 2,70 % et dépasser 3 % s'il est souscrit sur une durée de 30 ans. Certains établissements fixent leurs taux par tranche de durée (5, 10 ans, etc.). Il est toujours préférable d'opter pour la tranche la plus basse.

En contrepartie d'un taux compétitif, le prêteur demandera souvent à l'emprunteur le rapatriement des comptes bancaires, livrets d'épargne et autres produits d'épargne auprès de ses guichets.

Les frais de dossier et la négociation de son rachat de crédit

Ces frais varient en fonction des organismes et ne sont exigibles qu'après acceptation et signature du contrat de rachat.

Ils passent relativement inaperçus, car ils ne sont pas dûs à la signature du prêt, mais échelonnés sur toute la durée du remboursement. Ils représentent entre 1 et 7 % du montant de la dette rachetée.

Ce montant est négociable. Si la banque estime que le client dont elle reprend les créances a du potentiel, elle peut les rogner, voire les ramener à un niveau symbolique.

Négociation du rachat de crédit : l'assurance

L'assurance est facultative, en cas de rachat de crédits à la consommation, mais incontournable avec un prêt immobilier. Comme dans le cas d'un financement classique, l'assurance emprunteur garantit le prêteur contre une défaillance de l'emprunteur (maladie, invalidité, décès ou encore chômage).

Cette assurance constitue un bonus pour les établissements de crédit qui vendent des contrats de prêt avec couverture. Son coût représente fréquemment jusqu'à 30 % du coût global d'un emprunt. Si le montant de la police est trop élevé (ou les garanties proposées trop faibles), l'emprunteur a la possibilité de faire jouer la délégation d'assurance. Elle lui permet de contracter une assurance emprunteur auprès d'une compagnie autre que l'organisme de crédit lui accordant le prêt.

Bon à savoir : depuis janvier 2018, les emprunteurs ont la possibilité de renégocier leur contrat d'assurance de crédit tous les ans.

Besoin de regrouper vos crédits? Comparez les offres gratuitement.

Comparer les offres

Pour aller plus loin


Vous souhaitez regrouper vos crédits ?

C'est par ici !

Faites une simulation gratuite pour rembourser tous vos crédits en une seule mensualité (auto, immobilier, …).

Gratuit et sans engagement !

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !